Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

Les box aménagés.
Les box aménagés.

Ayant pris mon petit-déjeuner seul, mon hôte ne s’étant pas levé, je suis donc parti en direction de Gallargues pour cette courte étape avant celle de Montpellier. Il faut dire que les 35 km de la veille pesaient fort sur mon organisme. Le soleil aidant, je ressens comme une grande lassitude. La nuit dans le box fut aussi celle des moustiques, vous voyez de quoi je veux parler, ceux que l’on entend et que l’on ne voit jamais et qui vous piquent.

Les rues médiévales.
Les rues médiévales.

Comment s’est déroulée cette journée ? Elle fut ponctuée par de nombreuses erreurs de fléchage tant est si bien que j’ai fait plus que les 14 km annoncés. C’est d’ailleurs mon principe, je ne compte jamais les suppléments de kilomètres dus pour une part à ces erreurs, d’autre part à mon inattention. Eh oui ! Cela arrive même aux marcheurs expérimentés.

La raison de ces erreurs est due pour une grande part aux immenses travaux en cours dans cette région : TGV, autoroutes, déviations… Bref, pas de quoi faire un bon cheminement serein.

Le café, siège de plusieurs clubs anciens.
Le café, siège de plusieurs clubs anciens.

J’arrive donc pour déjeuner au café près de la mairie, dans l’ancienne cité fortifiée. Je remarque vite que cet établissement est aussi le siège de nombreux clubs locaux anciens comme on peut le remarquer sur sa façade. J’y prends le plat du jour, du poulet au miel. Délicieux.

Puis je vais m’installer au gite municipal qui se trouve dans une ancienne école. Pour avoir les clés, j’attends que l’hospitalier vienne et m’enregistre. Le local est vétuste, mais tout y est. Je règle ma faible participation et peut me reposer un instant après avoir pris la douche.

Le temple dans l'ancien château.
Le temple dans l'ancien château.

Je reçois alors un appel téléphonique de Guy, un pèlerin de la région rencontré sur une grande partie du Primitivo et brulé nos vêtements à Cabo Fistera lors de mon cheminement de 2013. Nous avons gardé contact, et il vint me visiter l’an dernier lorsque j’avais ma cheville dans le plâtre. Un des rares d’ailleurs…

Guy et son épouse m’invitèrent à manger le soir (très bon repas, merci !) et à dormir dans leur maison non loin de Lunel (lit très confortable). Comme Daniel, Georges, Jean-Louis, comme Marta et Luis ou Daniel et Michel…, Guy m’a fait l’honneur de me recevoir en leur logis. Je déménageais donc, laissant seule la pèlerine Sud-Africaine qui se trouvait également au gite. Nous nous mimes d’accord pour que nous repassions la chercher le lendemain matin afin de la mener à la gare de Lunel.

Entrée du gite de Gallargues
Entrée du gite de Gallargues

En effet, Guy connaissant bien le coin, me déconseilla de faire le chemin entre Gallargues et la capitale du Languedoc-Roussillon, passage obligé entre tous les chantiers en cours. Cheminer doit être et rester un plaisir, en aucun cas une punition. J’optais pour cette sage solution de mon ami. Et aussi un moyen de découvrir cette grande ville méditerranéenne que je n’avais qu’entr’aperçue.

A suivre. Alain dit Bourguignon la Passion.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

ei8a50ia0e 22/12/2019 03:52

Most freelancers encounter the actual problem connected with considering your clean video display with no every notion of tips on how to read its thinkings in a coherent together with properly articulated dissertation.