Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

Paysage du matin.
Paysage du matin.

Seul donc ce matin, je prends la route après avoir déjeuné avec Jean-Louis. Le temps est frais et je ne sais pas encore où je vais m’arrêter ce soir. Il est vrai que c’est assez habituel chez moi, laisser une certaine incertitude sur le déroulé de la journée. Trop prévoir est selon moi une manière trop traditionnelle de rentrer dans un moule. Or, le cheminement vers Compostelle et Fatima doit rester un moment de pleine liberté. Et, chaque jour amène son lot de surprises à vivre intensément.

Messire Jacques de Montesquiou.
Messire Jacques de Montesquiou.

Le premier village dans lequel je passe est L’Isle-de-Noé. Nom étrange de cette ville portant le nom de ce patriarche reconnu dans la Bible et le Coran. Et pourtant, il s’agit d’une famille seigneuriale remontant au XIe siècle. Étonnamment, l’un de leurs descendants au XIXe siècle se prénommera Cham comme l’un des fils de Noé dont on retrouve l’histoire dans la Bible. Pourquoi ? Ce Cham fut un grand caricaturiste comme Daumier, Gavarni…

Le château de Montesquiou.
Le château de Montesquiou.

C’est ensuite l’arrivée à Montesquiou qui était jadis un castelnau, un château médiéval que l’on peut associer à D’Artagnan puisqu’il fit partie de cette famille par sa mère. Les Montesquiou d'Artagnan sont les derniers à posséder cette seigneurie. Je suis tombé sous le charme de ce village qui a gardé tout son caractère d’ancienne cité d’une autre époque. On peut d’ailleurs y rencontrer Messire Jacques, une nouvelle statue voulue par le curé et la population suite au vol de la précédente.

Quelques photos de Montesquiou.Quelques photos de Montesquiou.Quelques photos de Montesquiou.

Quelques photos de Montesquiou.

L'église de Saint-Christau.
L'église de Saint-Christau.

Quelques kilomètres plus loin, c’est Saint-Christau avec sa magnifique et massive église. J’y rencontre un couple allemand, Hardy et Djamila. Hardy est en difficulté car il souffre d’un pied qui ne lui permet pas d’avancer normalement. Pourtant, cet homme est un grand sportif ce qui prouve que le chemin n’est pas si facile que cela. C’est alors qu’apparait Colette que j’avais perdu de vue avant Auch. Elle a récupéré un gros chien fugueur qui l’a suivi et attend que le propriétaire vienne le rechercher.

Djamila, Colette, Hardy et moi-même.
Djamila, Colette, Hardy et moi-même.

Continuant notre cheminement, nous arrivons à la Chambre d’hôtes de Riouet tenue par Nicole et Michel. Si le prix de la demi-pension reste celui d’un gite classique, l’endroit est d’une qualité que l’on retrouve peu sur le Chemin. Il est vrai que pour le pèlerin, la ristourne est de l’ordre de 50% sur le prix habituel. Nicole, véritable mère poule, aime recevoir, cela se voit, cela se ressent. D’ailleurs, ce n’est pas un hasard si deux de ses fils viennent y manger tous les midis. Lieu sympathique, presque luxueux, cuisine de qualité, lit moelleux, quoi de mieux pour préparer le pèlerin à un nouveau départ.

Le gite de Monlezun.Le gite de Monlezun.Le gite de Monlezun.

Le gite de Monlezun.

A suivre. Alain dit Bourguignon la Passion.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article