Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

Un chemin défoncé vers Lacommande
Un chemin défoncé vers Lacommande

Vingt kilomètres, ce n’est pas le bout du monde pour cette étape qui pourtant va se trouver riche en événements. Après la journée éprouvante d’hier, je traine un peu si bien que lorsqu’Isabelle, mon hospitalière, se présente, je suis encore en train de pianoter sur mon lit des textes de réflexion sur « morale et éthique ». Je sais, je sais, je suis parfois un peu trop intello me dirait certains de mes amis.

Un arbre au milieu du chemin.
Un arbre au milieu du chemin.

Le trajet est plutôt vallonné au travers la forêt. Pas moins de cinq grandes côtes pierreuses en montées et descentes avec parfois des chemins défoncés ou ravinés par l’eau. Avec parfois des passages agréables quand même et quelques petites routes quasiment sans circulation. Et une grande proportion de taons et de moustiques. Le soir, les habitants d’Oloron m’ont indiqué que ce n’était pas une journée à aller en forêt. Le temps orageux. De toute façon, je n’avais pas le choix.

Une aire de repos pélerin.
Une aire de repos pélerin.

Par contre, ce qui est certain, c’est que quelques habitants nous soutiennent dans notre cheminement, nos efforts pour toujours se dépasser. Comme cet accueil bénéfique mis à notre disposition par certains d’entre eux (c’est un tout petit village) pour faire une pause. Le temps de manger un fruit, de boire quelques gorgées d’eau…

Le gite d'Oloron-Sainte-Marie.
Le gite d'Oloron-Sainte-Marie.

Arrivant à l’entrée d’Oloron, alors qu’une voiture rouge est arrêtée à un feu tricolore pour des travaux, j’entends un « Alain » sonore. Et j’ai la grande surprise de découvrir Hélène rencontrée fin mai au Puy-en-Velay qui était venue remplacer Alban à la fédération des Amis de saint Jacques (voir mes articles précédents). Nous nous donnons rendez-vous dans l’après-midi.

Mon lit, je suis seul, je peux ronfler...
Mon lit, je suis seul, je peux ronfler...

Alors que j’étais attablé en train de prendre une salade landaise, voilà que de l’autre côté de la rue, j’aperçois Colette. Elle a revu le médecin à Pau pour ses ampoules, et finalement celui-ci l’a mise au repos. Si bien qu’elle est arrivée en train à Oloron-Sainte-Marie. Peu à peu, d’autres membres vont se rajouter au gite : Thierry et Kio, Bruno…

Après avoir bu le verre de l’amitié avec Hélène, celle-ci m’emmène chez Leclerc Sport car passant par le Camino Portuguese, j’ai besoin d’un ouvrage pour planifier mon parcours. Nous nous mettons d’accord que je rentrerai à pied en ville (2 km).

Matthieu, à droite, en 2013.
Matthieu, à droite, en 2013.

C’est alors que je contacte Matthieu, un vieil ami d’il y a deux ans rencontré sur le Camino Norte (étapes 65 à 68 de 2013). Nous avons voyagé quatre ou cinq jours ensemble, mais ces jours furent des moments forts dont je garde un grand souvenir. Lui aussi m’a-t-il dit. Nous sommes toujours en relation par Facebook interposé, et cela fait plusieurs jours que nous correspondons pour mon passage. Et aujourd’hui, c’est samedi. Grande chance, il ne travaille pas et vient me chercher.

Nous passons une soirée très agréable en partageant les agapes chez lui. Un de ses amis, Vincent, est venu nous rejoindre. Profitant qu’il a une machine à laver le linge à faire, il en profite pour laver le mien. Vous savez, celui que je lave chaque soir à la main. En machine, le résultat est plus probant. Ce fut le partage de nos exploits passés et peut-être à venir.

Une bien belle journée où je n’ai pas pris de photos de mes amis Hélène et Matthieu. Un signe. Je garde ce souvenir dans mon cœur.

A suivre. Alain dit Bourguignon la Passion.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Reynaud Jean Claude 21/07/2015 15:28

Mon cher Alain
Je te suis, j'allais dire pas à pas et qui plus est, la fédération française de Rugby vient de nous donner la composition de notre poule pour la saison 2015 - 2016 ..... parmi les clubs que nous allons rencontrer il y a des villes qui te disent quelque chose : Lombez Samatan et Auch (32) mais aussi Bagnères (65), Oloron et Mauleon Continue bien ton chemin Fraternellement Jean-Claude

alain 21/07/2015 23:22

Merci Jean-Claude, je fais de mon mieux. Je suis actuellement après San Sebastian, sur le Camino Norte. J'ai terminé le chemin d'Arles avec près de 1500 km au compteur. Plus que 1200 ... Cela va aller. Frat. Alain