Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

Le centre Agua Viva Spa.
Le centre Agua Viva Spa.

Quand on fait une ou plusieurs étapes trop longues, il est bon de laisser l’organisme récupérer selon le bon principe que celui qui ménage sa monture va plus loin. Après les deux étapes précédentes, je devais lever le pied. Non pas en prenant une journée de repos comme certains marcheurs font (moi-même d’ailleurs parfois je l’ai fait notamment à Montpellier), mais en parcourant une étape réduite. En effet, il faut maintenir une activité physique minimale pour éviter la crispation musculaire.

Castro : soleil levant sur la plage.
Castro : soleil levant sur la plage.

C’est donc le choix que j’ai fait en prenant mon temps entre Castro Urdiales et Islares. Le choix fut simple car j’avais aimé cette petite et sympathique station balnéaire qu’est Islares. D’autant que j’avais apprécié l’hospitalité d’Éric, un Camerounais parlant notre langue. J’y ai trouvé le bon moyen de m’ioder un peu et de me prélasser avant les prochaines étapes qui vont me mener au Primitivo.

Une barque en pleine rue. Insolite !
Une barque en pleine rue. Insolite !

Lorsque j’ai quitté le centre Agua Viva qui m’avait accueilli, j’étais requinqué. J’ai très bien dormi malgré mon arrivée tardive. Comme j’avais le temps, j’en ai profité pour visiter Castro Urdiales, une ville importante de 32 000 habitants, avec deux belles plages. Je tiens ma promesse d’hier, non ?

En ville, j’assiste à une scène digne d’un film italien : une barque poussée sur un chariot en plein dans l’avenue du front de mer. Castro, c’est aussi cette belle église surplombant la mer dont je vous ai déjà parlé il y a deux années. Et d’autres scènes insolites comme ces plongeurs ou la décoration toujours réussie du mur d’une maison. Ils ont beaucoup de goût ces Espagnols.

Etape 62 – Cerdigo – Islares : 13 km (1550 km)Etape 62 – Cerdigo – Islares : 13 km (1550 km)
Etape 62 – Cerdigo – Islares : 13 km (1550 km)

Le chemin me fait passer devant un camping surplombant la ville, mais aussi à Cerdigo, un petit village ‘affirmant vraiment comme un lieu d’accueil des peregrinos.

Chemin tranquille, Cerdigo un village aimant les peregrinos...Chemin tranquille, Cerdigo un village aimant les peregrinos...

Chemin tranquille, Cerdigo un village aimant les peregrinos...

L’arrivée avant Islares est toujours aussi étonnante avec ses rochers, ses prairies en bord de mer ou ce fou de bassan. Enfin, je crois…

Quelques vues de l'arrivée à Islares...Quelques vues de l'arrivée à Islares...
Quelques vues de l'arrivée à Islares...Quelques vues de l'arrivée à Islares...

Quelques vues de l'arrivée à Islares...

Bref, une étape courte pour un gite accueillant qui accueille désormais des tentes en complément. Le soir, en ayant été manger dans un restaurant de la plage (800 mètres), je suis revenu sous la pluie.

Etape 62 – Cerdigo – Islares : 13 km (1550 km)Etape 62 – Cerdigo – Islares : 13 km (1550 km)
Etape 62 – Cerdigo – Islares : 13 km (1550 km)

A suivre. Alain dit Bourguignon la Passion.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jacques Boulestein 12/08/2015 09:50

Bonjour Alain,

Je viens de voir un reportage sur M6 sur les aléas qu'il pouvait y avoir sur le chemin de St Jacques (embrigadement par des sectes, punaises de lit, déviation du chemin par des hébergeurs en quête de profit...) Ca m'a rappelé que tu chemines vers Fatima depuis plusieurs semaines. J'ai pense à toi au moment des fortes chaleurs avec la difficulté que ça rajoutait à ton cheminement. Je me devais de te transmettre un petit mot d'encouragement pour la suite de cette belle aventure. Je te souhaite d'arriver sans pépin au terme de ton voyage en faisant de belles rencontres. Bravo et bon courage. Au plaisir de te revoir au CPH en septembre ou octobre.
Jacques

alain 13/08/2015 16:58

Merci Jacques de tes encouragements. Oui ce chemin n'est pas toujours aussi idyllique que cela mais il faut tout simplement prendre du recul et s'attacher à l'essentiel. A bientôt au Cph. Amicalement Alain

Thierry de Beauraing 10/08/2015 12:32

C'est toujours avec joie que je lis la poursuite de ton cheminement .
Et tu sais quoi Alain ? Je n'ai qu'une envie c'est de retourner sur le Camino .
J'envisage de partir de Vezelay jusqu'à Moissac et ensuite rejoindre Cordes-sur-ciel où vit ma maman de 98 ans .Si tu as quelques bons plans sur cet itinéraire (qui passerait par Rocamadour) ils sont les bienvenus .
Au plaisir de te lire mon cher Alain et Utreia ...

alain 13/08/2015 17:05

Salut Thierry. Tu as attrapé la compostellite cette maladie qui gagne beaucoup d'entre nous. Je connais la voie de Vézelay mais pas le tronçon vers Rocamadour. Je pense que sur internet tu auras de meilleures infos par ceux qui l'ont faite. Et te faire une opinion plus précise en les comparant. Amicalement Alain