Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

En route, après la sortie de ville.
En route, après la sortie de ville.

Comme dans les albergues très surchargées, le remue-ménage commence tôt. Je regarde mon smartphone : il est à peine six heures. Je me donne une demi-heure pour me lever car, de toute façon, il y a la queue à la salle-de-bains du rez-de-chaussée. Et puis, comme cela continue à remuer, je décide d’aller prendre le petit-déjeuner à l’étage. Il y a du monde, notamment plusieurs Italiens qui discutent fort. Au point que l’hospitalière qui habite à cet étage vient les remettre à l’ordre.

Un tableau de coquilles St Jacques.
Un tableau de coquilles St Jacques.

Nous déjeunons donc ensemble. Il y a à disposition café, thé, gâteaux style madeleine mais pas de pain. Bref, on fait au minimum. Je mangerai en route. C’est alors que je trouve un flyer qui fait de la publicité pour le camino maritimo, une variante spirituelle. Comme j’ai envie de sortir de la multitude que je pressens jusqu'à Santiago, voilà un bob moyen d’en sortir quitte à faire quelques kilomètres de plus. Et de vivre un chemin peu fréquenté. Ce chemin démarre après Pontevedra. D’où ce découpage avec une étape 99b, Monasterio de Poio.

Vue de la baie de Pontevedra.
Vue de la baie de Pontevedra.

Mes premiers sont montants pour sortir de la ville de Redondela qui commence avec des rues et des routes. Puis, quelques chemins de terre – avec un dénivelé de cent cinquante mètres positifs. Ensuite, c’est une forte descente longue qui m’amène à Arcade que j’atteins après un peu plus de sept kilomètres de marche. En route, j’ai pu prendre quelques photos de la baie de Pontevedra.

Quelques chemins empruntés.
Quelques chemins empruntés.Quelques chemins empruntés.

Quelques chemins empruntés.

Etape 99a (2015) – Arcade – Pontevedra : 20 km (2 512 km)

J’évite d’entrer en ville et continue mon cheminement avec une nouvelle fois une longue montée qui va m’amener progressivement à plus de deux mètres d’altitude. Puis, une nouvelle descente où je découvre la chapelle Santa Maria où je me recueille un instant.

C’est alors que je suis une nouvelle variante, plus longue, qui va mener le long d’une rivière. Le chemin est plus agréable que sur la route. Sa sortie sous un pont est assez étonnante. J’y croise des vetetistes. C’est bientôt l’arrivée à Pontevedra.

Etape 99a (2015) – Arcade – Pontevedra : 20 km (2 512 km)
Etape 99a (2015) – Arcade – Pontevedra : 20 km (2 512 km)Etape 99a (2015) – Arcade – Pontevedra : 20 km (2 512 km)
Pontevedra - Église Virgen del Camino.
Pontevedra - Église Virgen del Camino.

La ville est en fête car beaucoup de monde est habillé « à la médiévale ». Il s’agit de la Foire franche, la Feira Franca qui existe depuis plus de 500 ans. Elle remonte à l’an 1467 lorsque le roi Henri IV accorda à Pontevedra le droit de tenir un marché libre sans impôt durant un mois chevauchant août et septembre. Serpentant autour des places et des rues, portant habits traditionnels ou médiévaux, les habitants et les touristes peuvent profiter des nombreuses expositions et spectacles qui ont lieu pendant ce week-end. Ce samedi 5 septembre 2015, en soirée et dans les arènes de la plaza des Toros, aura lieu le tournoi médiéval entre les chevaliers. Je n’y serai pas, continuant ma route.

Etape 99a (2015) – Arcade – Pontevedra : 20 km (2 512 km)
Etape 99a (2015) – Arcade – Pontevedra : 20 km (2 512 km)
Etape 99a (2015) – Arcade – Pontevedra : 20 km (2 512 km)
Etape 99a (2015) – Arcade – Pontevedra : 20 km (2 512 km)
Etape 99a (2015) – Arcade – Pontevedra : 20 km (2 512 km)
Etape 99a (2015) – Arcade – Pontevedra : 20 km (2 512 km)
Pontevedra - Suivre la flêche...
Pontevedra - Suivre la flêche...

Je quitte donc la cité pour me diriger vers le monastère de Poio.

A suivre. Alain dit Bourguignon la Passion.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article