Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

J'attends l'ouverture du café dépendant de l'hôtel pour prendre mon desayuno puisque celui-ci est inclus dans le tarif proposé par l'hospitalier qui n'avait pu me loger hier. Le café longo americano solo avec un morceau de gâteau est servi par le préposé peu souriant. Pourtant, la soirée d'hier soir fut moins bruyante que prévue. C'était ma crainte car logeant juste au-dessus du bar. Donc, nuit calme.
Et j'entreprends vers 7h30 la route vers Carcaboso située à une dizaine de kilomètres de là. Que de la route pas trop fréquentée heureusement. En passant un pont romain, toujours ces cigognes qui ont pris l'habitude de se loger confortablement sur le moindre support. Depuis mon départ sur cette voie, j'en ai vu des dizaines et des dizaines. J'ignorais qu'il puisse en exister autant. 
Galisteo clocher et cigogne sur pont romain.
Galisteo clocher et cigogne sur pont romain.

Galisteo clocher et cigogne sur pont romain.

Quand je passe dans le village, je prends un café en compagnie d'un Espagnol rattrapé sur la route. Et, je fais des provisions de bouche. Je sais que l'étape sera longue car le prochain arrêt prévu sur les brochures à partir de ce village, brochures que je n'ai pas, le situe à 38 kilomètres de ce village, a Aldeanueva del Camino.  En fait, j'ai une version électronique de cette voie enregistrée sur mon portable. Oui mes amis, vous avez bien lu, 38 kilomètres plus la dizaine déjà effectuée, cela fait près de cinquante kilomètres à effectuer. Pas question pour moi de faire une telle distance avec un cagnard aussi fort. Il faudra trouver un logis hors du Chemin. 
Heureusement qu'il y a de temps à autre des temps de répit à l'ombre d'un arbre.
Heureusement qu'il y a de temps à autre des temps de répit à l'ombre d'un arbre.
Heureusement qu'il y a de temps à autre des temps de répit à l'ombre d'un arbre.
Heureusement qu'il y a de temps à autre des temps de répit à l'ombre d'un arbre.

Heureusement qu'il y a de temps à autre des temps de répit à l'ombre d'un arbre.

Mon projet est d'abord de rejoindre Ventaquemada dans un premier temps, soit douze kilomètres, et si la forme le permet de rejoindre l'Arche de Caparra. A cer endroit, de demander à un hôtelier qui le propose de venir me chercher en me ramenant demain-matin au même endroit. J'aurais aimé cette solution. Il en fut autre pour cause de problème de téléphone. J'ai enragé de ne pas avoir pris une carte sim espagnole car je n'ai pu appeler l'hôtel à Ventaquemada. D'où un détour vers Oliva de Pesancia pour aller dans une albergue de secours. Et sept kilomètres d'asphalte à 14h00, je vous dis pas la difficulté. Je suis arrivé crevé et tout cela pour être accueilli par une hospitaleros que je derangeais à l'évidence. Bon, c'est la vie. ..

Etape 19 - Carcaboso - Ventaquemada - Olivia de Pesancia - 30 km - ( 475 kms)
Etape 19 - Carcaboso - Ventaquemada - Olivia de Pesancia - 30 km - ( 475 kms)
Etape 19 - Carcaboso - Ventaquemada - Olivia de Pesancia - 30 km - ( 475 kms)

A suivre. Alain dit Bourguignon la Passion. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

AmiGilbertAhuy 12/06/2016 09:36

Ok ! J'ai donc bien fait d'en parler...
J'ai trop aimé cette petite ville de Plasencia où j'avais fait une journée de pause... Je ne comprenais pas d'ailleurs que cette ville ne soit pas sur le tracé du camino... c'est peut-être fait maintenant...
Amitiés,
Gilbert

AmiGilbertAhuy 11/06/2016 18:48

Je me souviens bien de tous ces endroits du Camino de la Plata... mais au lieu de Olivia de Pesancia... moi j'ai le souvenir d'Oliva de Placensia...à 10 km de Plasencia ! C'est peut-être un autre endroit...car vers cet endroit, j'ai bifurqué sur la superbe ville de Placensia qui est hors chemin... et d'Oliva de Plasencia j'avais rejoint l'Arche de Caparra...
J'ai adoré ce Camino de la Plata avec ses grandes solitudes...
Gilbert

Alain 11/06/2016 19:43

Tu as raison Gilbert faute de frappe répétée avec ces machines automatisées. Amitiés. Alain