Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

C'est la dernière journée que nous allons passer ensemble. À l'issue de celle-ci, mes trois compagnons de route vont continuer vers Santiago pendant que votre serviteur ira cheminer sur le Camino Levante. Levante comme le soleil levant. Il est peu connu et peu fréquenté, et donc suceptible de répondre à mon besoin de solitude.
Sissi a préparé le petit-dejeuner pris en commun avant d'attaquer l'étape somme toute moins longue que celle d'hier qui a laissé quelques traces de fatigue. Moins car notre hôtesse nous a conseillé de prendre le bus sur une douzaine de kilomètres, puis à la descente de rejoindre le chemin qui se trouve à trois kilomètres de là, à Villanueva de Campean. C'est ce que feraient la majorité des marcheurs pour éviter une nouvelle étape de 33 kilomètres. 

Clin d'oeil et nouveau marquage du Chemin.
Clin d'oeil et nouveau marquage du Chemin.

Clin d'oeil et nouveau marquage du Chemin.

Nous nous retrouvons tous au bus de 8h15. C'est ensuite l'entame de la petite route menant au chemin. Nous nous suivons dans une sorte de procession, moi-même restant en arrière. Après ce village, c'est une succession de routes et de chemins. L'Allemande et l'Italien sont devant, suivis de mes compagnons puis, en queue de peloton l'Alain qui musarde. Pour la pause, on se rejoint. Puis, tout reprend son cours. J'ai toujours pensé que cela ne servait à rien de courir et donc advienne qui pourra.
Réunis, nous nous retrouvons devant ces stelles financées par l'Union européenne placées au milieu de nulle part et surtout mal entretenues. On y parle de liberté et de fraternité, un sujet cher à mon coeur. Il faudra que je traduise les textes à mon retour. 

Des plaques immenses rappelant les idées fondatrices de l'Europe.
Des plaques immenses rappelant les idées fondatrices de l'Europe.
Des plaques immenses rappelant les idées fondatrices de l'Europe.
Des plaques immenses rappelant les idées fondatrices de l'Europe.

Des plaques immenses rappelant les idées fondatrices de l'Europe.

C'est tous les quatre réunis que nous arrivons à Zamora. Après la prise du repas de midi dans un parc donnant sur le fleuve, nous choisissons le mauvais pont entraînant un détour. Ce n'est pas grave, on est plus à cela près. Et enfin l'albergue dans une maison très ancienne. Nous y retrouvons nos compagnons du jour, mais aussi Gabrielle et Witmark rencontrés ultérieurement. 
Le soir, nous mangerons chinois. Il faut changer de temps à autre.  

Zamora, une belle cité à découvrir.
Zamora, une belle cité à découvrir.
Zamora, une belle cité à découvrir.
Zamora, une belle cité à découvrir.
Zamora, une belle cité à découvrir.
Zamora, une belle cité à découvrir.

Zamora, une belle cité à découvrir.

A suivre. Alain dit Bourguignon la Passion.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article