Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

Je pars de bon matin pour parcourir ces trente kilomètres qui me séparent de Xativa, une petite ville de 22 000 habitants réputée pour avoir fourni plusieurs papes à Rome. Pas de bar ouvert à cette heure là donc thé sorti du sac avec un petit morceau de pain.

 

Étrangeté au milieu d'une route.
Étrangeté au milieu d'une route.

Étrangeté au milieu d'une route.

Le temps est incertain. Quelques nuages noirs apparaissent au loin, mais il ne se passa rien. Avant d'arriver à Alzira, je traverse des plantations d'orangers et de citroniers. Il y a déjà beaucoup de monde dans ces lieux. Et puis, au détour du chemin longeant une route, un étonnant monument ancien. Du moins, je l'espère. Cinq kilomètres sont déjà parcourus lorsque j'atteins Alzira, une grande ville de 42 000 habitants. La cité m'apparaît très commerçante. A l'entrée, près d'une belle église non visitable, je vais boire enfin un café americano solo.

Alzira - une magnifique église que je ne peux visiter.
Alzira - une magnifique église que je ne peux visiter.

Alzira - une magnifique église que je ne peux visiter.

Reprise du chemin vers Carcaixent où, pénétrant dans l'église, je m'aperçois qu'il s'y déroule une messe. Et, pas n'importe quel office puisqu'y assistent environ deux cents élèves d'une école chrétienne sans doute, accompagnés de leurs professeurs et surveillants. Mon arrivée fait tourner les têtes de ces enfants de sept à dix-sept ans car c'est un événement sortant de l'ordinaire. Cela chuchote dans les rangs et certains sont même sortis de leurs rangs et isolés à l'arrière. Alors, lorsque je vais communier, je ne vous dit pas la tête du curé étonné de ma présence. 

Carcaixent - pendant la messe.
Carcaixent - pendant la messe.

Carcaixent - pendant la messe.

Je reprends la route vers Pobla Llarga que je passe vite pour me diriger vers Manuel. Le temps est toujours aussi chaud et je vais y faire une halte pour prendre un coca bien frais. Il me reste encore dix kilomètres à parcourir et j'en ai un peu ras-le-bol. Mais, il faut continuer pour mériter un bon lit ce soir. Car, ce n'est plus de mon âge de dormir comme autrefois à la belle étoile. C'était un autre temps qu'il faut simplement garder en souvenir. Quand je pense à tous ces gens, souvent donneurs de leçons, qui n'ont pas vécu le dixième des événements que j'ai vécu. Au moins, contrairement ainsi à eux, j'ai vécu et non survécu. Passons à autre chose.

Arrosage des arbres fruitiers à la romaine.
Arrosage des arbres fruitiers à la romaine.
Arrosage des arbres fruitiers à la romaine.

Arrosage des arbres fruitiers à la romaine.

C'est en traînant les pieds que j'arrive enfin à Xativa que j'apercevais de loin. Pénible cette arrivée où rien n'est indiqué pour le cheminant que je suis. Je tombe sur le bureau du tourisme qui m'indique les deux albergues privées existantes. Demandant le tarif proposé par téléphone, l'hôtesse touristique m'indique que l'un des hospitaleros va passer dans les minutes qui suivent. Et il me fait un prix attractif. Concurrence, quand tu es là. .. C'est confortable et propre et c'est avec plaisir que j'y es fait halte.

Et toujours la beauté des paysages.
Et toujours la beauté des paysages.
Et toujours la beauté des paysages.

Et toujours la beauté des paysages.

Le soir, après m'être reposé, j'assiste à un concert de rue d'un chanteur Valencien. Ce que je prenais pour un concert était en fait le préalable à une harangue politique en faveur du parti indépendantiste de la région de Valencia. Je m'en eloigne pour manger ces fameux petits sandwichs dont je vous ai parlé. Ce fut l'occasion de parler de Compostelle avec deux jeunes gens étonnés de voir un Français marcher en plein soleil sur leurs terres. J'ai même penser qu'ils devaient me prendre pour un gaga. 

Xativa - chanteur politique et sandwichs.
Xativa - chanteur politique et sandwichs.
Xativa - chanteur politique et sandwichs.
Xativa - chanteur politique et sandwichs.

Xativa - chanteur politique et sandwichs.

En remontant vers l'albergue, nouvelle découverte : ce concert donné sur la place de l'ancienne cathédrale par les élèves du conservatoire local de musique. Beaucoup de morceaux qui m'étaient inconnus avec un emploi intempestif selon moi des trompettes et des grosses caisses. C'est sur ce que Morphee n'a pas hésité à m'ouvrir ses bras.    

Xativa - le concert.
Xativa - le concert.

Xativa - le concert.

Xativa - l'albergue.
Xativa - l'albergue.

Xativa - l'albergue.

A suivre. Alain dit Bourguignon la Passion.
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article