Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

Lever habituel et petit-dejeuner servi au bar. Avant de partir, l'hôtelier m'offre une grande bouteille d'eau bien fraîche. Peut-être pour se pardonner de m'avoir un peu menti sur l'absence d'un albergue municipal ? Mais, il est vrai que j'ai été complice de son mensonge voulant peut-être de façon implicite avoir un lit un peu plus confortable que celui de la veille. Je ne pense pas que l'on fasse les choix par hasard. 

Chinchilla : forteresse et église.
Chinchilla : forteresse et église.

Chinchilla : forteresse et église.

Sortir de Chinchilla ne fut pas simple et cela me coûta encore un bon kilomètre. J'aurais, et c'est de ma faute, j'aurais dû respecter le sacro-saint principe de toujours rejoindre l'église quand on n'est sûr de rien. C'est ce que j'ai fait après quelques tâtonnements. Et, je dois dire que j'ai détesté ces contournements fléchés par l'association. Pourquoi ces longs cheminements de plusieurs kilomètres pour rien selon moi ? Avec en plus dans des endroits sans charme comme ces t'as de terre ou de fumier. Quelle différence avec les chemins précédents. Je conseille à mes amis qui emprunteront ce chemin et qui ont besoin de récupérer de prendre par exemple le bus. Et ainsi, de profiter pleinement d'Albacete.

La Sierra.

La Sierra.

Quatre bonnes heures de perdues donc pour moi. Alors que mon hôtel de la veille était imprévu, celui d'Albacete l'était. Je voulais faire une halte dans cette cité de 165 000 habitants, capitale de la province du même nom. C'est aujourd'hui le fête de Saint-Jean, et tous les magasins sont fermés puisque Jean est le patron de la cité. D'ailleurs, la cathédrale datant du 16e siecle porte le nom du Baptiste. 

Albacete : Dom Qijote et Sancho Pancha.

Albacete : Dom Qijote et Sancho Pancha.

Lorsque j'y suis entré,  il y avait un office. Mais, ce qui m'a un peu envoûté, c'est la présence de nombreuses fresques murales d'une grande beauté. Je me serais cru dans des églises italiennes. Le prêtre qui a apposé le tampon sur ma crédentiale s'exprimait très bien en français et était tout heureux de voir un pèlerin allant à Santiago. Et de plus pouvoir s'exprimer dans notre langue. Il semble donc que les pèlerins soient rares sur le Camino Levante. 

Albacete : très belle cathédrale avec d'immenses fresques à l'italienne.
Albacete : très belle cathédrale avec d'immenses fresques à l'italienne.
Albacete : très belle cathédrale avec d'immenses fresques à l'italienne.
Albacete : très belle cathédrale avec d'immenses fresques à l'italienne.
Albacete : très belle cathédrale avec d'immenses fresques à l'italienne.

Albacete : très belle cathédrale avec d'immenses fresques à l'italienne.

Et, pour mes lecteurs, bonne nouvelle. J'ai fait imprimer à l'hôtel un nouveau contrat pour un ouvrage à paraître au printemps prochain. Son titre : Les mystères des Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle. Attendez-vous à y découvrir Nicolas Flamel, Aimery Picaud, la Tour Saint-Jacques, les secrets du Puy-en-Velay, du cimetière d'Arles, de la basilique de Vézelay, de Saint-Jean-pied-de-Port. .. sans oublier les coquillards ...
C'est aussi pour moi l'occasion de faire de pub pour l'hôtel qui m'a reçu, certes deux étoiles, mais avec le sourire et un service top. Il s'agit de l'hôtel Castilla. Le soir, j'ai mangé une pizza espagnole. Étonnant, rien à voir avec les nôtres. Nouvelle découverte. 
A suivre. Alain dit Bourguignon la Passion.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article