Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

Vers six heures trente, je décolle de l'ancien couvent et trouve assez rapidement un bar. C'est une terre plus agricole que San Clemente, les gens se lévent tôt. Mon café americano pris, je prends la sortie bien fléchée. Mon attention va tout de suite être attirée par une dizaine de personnes, peut-être plus, se trouvant sur un parking à l'ecart de la route de Madrid. Il s'agit je pense, de personnes attendant  qu'un patron vienne les embaucher pour la journée car cela discute beaucoup. On semble négocier avec force. L'esclavagisme moderne.

Multi spiritualités : on en a bien besoin pour vivre en paix.

Multi spiritualités : on en a bien besoin pour vivre en paix.

En passant devant l'immeuble de la Croix-rouge espagnole situé devant le dit parking, je vois des dizaines de personnes dormant, si l'on peut dire, dans des couvertures ou des édredons. Certains sont vides, dans d'autres je peux apercevoir le regard vide de ceux qui à priori ne travailleront pas aujourd'hui. Malade ? Mafia ? 

Beauté des paysages : voilà ce que devrait être un monde beau et juste dans ses différences.
Beauté des paysages : voilà ce que devrait être un monde beau et juste dans ses différences.

Beauté des paysages : voilà ce que devrait être un monde beau et juste dans ses différences.

Toujours est-il que cela me mit mal à l'aise, moi le nanti avec mon sac à dos qui ose prôner la fraternité humaine. Cela m'a tellement touché que cela m'a travaillé toute la journée provoquant une erreur de parcours. Ce n'est pas bien grave face à ce qui a mijoté, c'est vraiment le terme, dans ma petite tête. Le soir même, j'ai réécri entièrement le travail devant être lu en mon absence lors de la journée d'étude sur la fraternité du mois d'août. Le hasard, encore lui, veut que cela se passe à quelques encablures de mon millier de kilomètres quasiment en solitaire. Qu'en penses-tu Jean-Charles ?

El Toboso : quelques vues.
El Toboso : quelques vues.
El Toboso : quelques vues.

El Toboso : quelques vues.

Le reste de cette journée est classique et bien modeste par rapport à ce que j'ai vécu intérieurement. La journée a été moins éprouvante physiquement qu'elle s'annonçait. Il faut croire que quand l'esprit est en action, les valonnements, la chaleur, le soleil ont moins de prise. On s'écoute moins.
À l'arrivée, à la Youth Hostel El Qirote, j'avais pris une cerveza qui me fut servie mi-biere mi-lemon (c'est super bon) avec en prime du jambon local tranché dans une assiette. Lorsque l'on me donna la clé de la chambre à trois lits de l'albergue locale, et que j'ai réglé, l'hospitaliere me fit cadeau de ma consommation. Le soir, j'ai pris un cena allégé : soupe locale fraîche,  pescado (poisson). Belle journée.  

Etape 40 - El Pedernoso - Santa Maria de los Llanos - Mota del Cuervo - El Toboso - 32 km - (993  km)
Etape 40 - El Pedernoso - Santa Maria de los Llanos - Mota del Cuervo - El Toboso - 32 km - (993  km)
Etape 40 - El Pedernoso - Santa Maria de los Llanos - Mota del Cuervo - El Toboso - 32 km - (993  km)

À suivre. Alain dit Bourguignon la Passion.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article