Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

L'étape de ce jour mène à la fin de la Ruta ou Via de la Plata puisque nous allons bifurquer vers le Camino Senabres dite aussi Ruta Mozarabe qui passe par Ourense. Nous éviterons ainsi Astorga et la multitude des marcheurs du Camino Frances.  
Que dire de ce chemin ? J'ai marché seul toute la journée car lorsque je me suis arrêté au bar de l'église de Montamarta pour prendre mon café du matin, Sonia et Leyres ont préféré continuer. Quant à Willhem et Mariett, ils sont partis très tôt car marchant moins vite,  ils veulent arriver au terme de l'étape avant la chaleur. Puis, ce fut la pelerine russe qui passa, et qui me demanda de la prendre en photo devant le marquage de la via de la Plata avant de  s'éloigner rapidement. 

Montamarta - marque chemin et églises. Sans oublier ce message.
Montamarta - marque chemin et églises. Sans oublier ce message.
Montamarta - marque chemin et églises. Sans oublier ce message.
Montamarta - marque chemin et églises. Sans oublier ce message.

Montamarta - marque chemin et églises. Sans oublier ce message.

Le fléchage me permit d'arriver sans encombre jusqu'à la réserve d'eau de Ricobaya. Là, j'ai voulu suivre la route nationale 630 qui devait me faire passer sur un pont au-dessus de l'eau de la réserve du rio. Hélas pour moi, la route initiale finit désormais en cul de sac à cause de la construction d'une autoroute. D'où un retour en arrière pour prendre une déviation. Tout ce micro mac m'a coûté une bonne demi-heure. Cette erreur de parcours est due à une erreur d'appréciation de ma part.  J'aurais dû suivre bêtement le fléchage proposé.  

Sur le chemin.
Sur le chemin.
Sur le chemin.

Sur le chemin.

Le reste de la route fut plus classique et mena sans encombre à Granja de Moreruela où nous nous sommes tous retrouvés. Comme il n'y a pas de cuisine à l'albergue municipale, nous avons dû aller manger un menu del dia au seul bar de ce village de trois cents habitants. L'ambiance était bonne même s'il y avait une certaine retenue. 
À suivre. Alain dit Bourguignon la Passion.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

AmiGilbertAhuy 24/07/2016 07:41

C'est à partir de là, qu'en prenant la direction d'Ourense, on s'oriente vers une partie de mon chemin de La Plata, qui redevient d'ailleurs Mozarabe, beaucoup plus verte et montagneuse... que j'ai beaucoup aimée ! Quel bonheur de revoir par tes clichés tous ces beaux endroits et sites, dont ce petit clocheton avec ses curieux nids des cigognes...qui m'ont inspiré une série d'articles et surtout, redonné le goût du dessin et découvrir l'aquarelle... grâce à l'amie aquarelliste Chinou.
Gilbert