Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

Mes amis, retenez bien la date du 21 avril 2017 pour découvrir mon prochain ouvrage sur le cheminement vers Saint-Jacques de Compostelle (Editions De Borée).

J'y parle des quatre grands chemins mythiques français rejoignant les caminos espagnols décrits par le moine Aimery Picaud qui rédigea le premier « guide du pèlerin » au 12e siècle. Depuis, des millions de pèlerins les ont parcourus pour se rendre sur le tombeau de l'apôtre Jacques le Majeur, surnommé le Fils du tonnerre par le Christ. Un moyen de mettre vos pas dans ce cheminement comme le font annuellement les 240 000 pèlerins de 90 nationalités qui reçoivent la Compostela à leur arrivée à Saint-Jacques (Santiago). J'y conte le vol du codex à la cathédrale, la perte des ossements présumés de saint Jacques pendant trois siècles, la légende du Matamore...  

Qui dit mythique dit légendes des lieux traversés, histoires insolites, lieux étonnants, personnages romananesques... J'y conte le parcours de l'alchimiste Nicolas Flamel, du moine Aimery Picaud, de Roland et son épée Durandal, de ces pèlerins de métier payés pour effectuer le pèlerinage en lieu et place de gens aisés… Sans oublier de m’arrêter dans des lieux étonnants comme l'église Saint-Jacques-la-Boucherie à Paris (aujourd'hui Tour Saint-Jacques), la cathédrale du Puy-en-Velay et la Pierre des Fièvres, le cimetière des Alyscamps d'Arles et la légende du Christ, la basilique de Vézelay, la Sainte-Baume, ses vitraux et son obélisque compagnonnique, Saint-Jean-Pied-de-Port/Roncevaux, Rocamadour et la cloche des marins avec ses miracles, entre autres. Ces chemins grouillent de légendes comme le miracle du pendu/dépendu de Toulouse, ... sans oublier les cagots, la Bête de Gevaudan et celle d'Orléans, sans oublier des histoires d'aujourd'hui.

En effet, de nos jours, les chemins de Compostelle sont sujets à de belles histoires insolites et improbables comme la rencontre de cet Allemand inconsolable de 67 ans, et de l'Italienne Gabrielle, de Bernard, un chômeur qui, après avoir cheminé avec un pélerin Américain, retrouva un emploi, de Germain, un peintre adulé qui remit en cause son mode de vie, d’Arnaud et de Blandine parti avec sa petite famille et des ânes, rencontré deux années de suite sur le Chemin, de l'ermite de l'Esterel... Tout un monde en miniature sur un chemin de quinze mètres de large et des milliers de kilomètres de longueur.

A bientôt en conférence (la prochaine le 18 mars 2017 à Nuits-Saint-Georges) ou en dédicace. Toute mon amitié. 

Alain Lequien dit Bourguignon la Passion.

cus sur le Chemin.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

AmiGilbertAhuy 24/02/2017 19:03

Bonjour Alain ! Faudra me dire où se tiendra cette conférence à Nuits-St-Georges...car c'est assez grand ce village... et il faudra m'en mettre un de côté d'exemplaire... à bientôt !
Gilbert d'Ahuy