Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

Mas-d'Azil : au presbytère.
Mas-d'Azil : au presbytère.

En l’absence du pasteur parti en mission, la communauté protestante nous à partager le petit-déjeuner au presbytère. Nous nous retrouvons donc tous autour d‘une table particulièrement bien garnie, dans une ambiance de grande fraternité.

Le moment du départ est venu. Trois d’entre nous ont réservé au gite Saint-Jacques de Saint-Lizier. Comme le nombre de places est limité, Corinne et Pierre-Yves ont réservé dans une maison d’hôtes à Montjoie-en-Couserans. Quant à moi, vous me connaissez maintenant, je fais confiance à ma bonne étoile. Je ne crains pas trop de coucher dehors car, si cela est nécessaire, je peux toujours faire un crochet par Saint-Girons, près de Saint-Lizier où je trouverais gite et couvert. 

Nous voilà parti en plusieurs groupes. Notre premier passage est pour la grotte ancestrale aménagée. À cette heure matinale, elle n’est pas ouverte aux touristes. Peut-être aurais-je dû la visiter hier soir ? En fait, je n’avais pas la tête à cela ne voulant pas me détacher du groupe. À un autre passage peut-être notamment pour voir « le faon aux oiseaux » vieux de treize mille ans, en bois de reine et d’une finesse remarquable !

Nous suivons la route départementale qui se glisse sous les roches, véritable porche impressionnant de cinquante mètres de hauteur Vision étonnante de la richesse de la nature. Que dire ? Il faut le vivre tout simplement.

Mas-d'Azil - Passage sous la grotte.
Mas-d'Azil - Passage sous la grotte.
Mas-d'Azil - Passage sous la grotte.
Mas-d'Azil - Passage sous la grotte.
Mas-d'Azil - Passage sous la grotte.
Mas-d'Azil - Passage sous la grotte.

Mas-d'Azil - Passage sous la grotte.

À la sortie, nous apercevons un mammouth motorisé pour amuser les enfants, petits et grands.     

Mas-d'Azil - Le mamouth motorisé.

Mas-d'Azil - Le mamouth motorisé.

Nous faisons tous le choix de suivre la route départementale à faible circulation ce matin de dimanche plutôt le chemin de grande randonnée nous faisant parcourir plusieurs kilomètres supplémentaires. Cela nous permet notamment d’admirer de loin le magnifique chemin de croix de La Reynaude. Il est constitué de quatorze petites chapelles s’échelonnant sur un chemin grimpant vers un calvaire où se situait l’église du village d’origine.

Le Mas-d'Azil : le chemin de croix de Reynaude

Le Mas-d'Azil : le chemin de croix de Reynaude

Nous passons ensuite Clermont. La marche devenant dangereuse sur la route du fait d’une circulation plus intense et des nombreux virages, notre mini-groupe constitué de Corinne, Pierre-Yves et moi-même décidons de rejoindre le chemin de randonnée. Nous ne reverrons donc pas ce soir nos autres compagnons.

 

Cheminement de Lescure à Montjoie-en-Couserans. Cheminement de Lescure à Montjoie-en-Couserans.

Cheminement de Lescure à Montjoie-en-Couserans.

C’est ainsi que nous arrivons à Lescure où nous faisons halte pour déjeuner : repas sorti du sac, bien entendu. Reprenant le chemin de randonnée, nous arrivons à Montjoie-en-Couserans où se trouve le Bed and Breakfast Aloha où doivent loger nos Bretons. Nous ne sommes qu’à deux kilomètres de Saint-Lizier. Notre hôte est étonné, il attendait deux personnes puisque je n’étais pas prévu. Toutefois, plutôt que de laisser repartir, il me propose de dormir dans une petite chambre de secours pas spécialement prévue pour accueillir du monde. Cela me va très bien d’autant que je ne paierais que le prix d’un gite, c’est-à-dire modeste. Ma bonne étoile !

C’est ainsi que nous allons passer la soirée ensemble. Le lieu est accueillant. Comme nous ne pouvons pas nous rendre au restaurant situé à deux kilomètres (il reçoit plutôt des gens en voiture), notre hôte nous prépare un plat de charcuterie. Merci tout simplement.

Bonne nuit dans un endroit très calme.    

Montjoie-en-Couserans : Eglise et gite.Montjoie-en-Couserans : Eglise et gite.

Montjoie-en-Couserans : Eglise et gite.

A suivre. Bourguignon la passion.    

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article