Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

Montjoie-en-Couserans : Bed and Breakfast Aloha.
Montjoie-en-Couserans : Bed and Breakfast Aloha.

Après un solide petit-déjeuner mis à notre disposition par notre hôte, nous prenons le chemin en direction d’une grande cité médiévale du Chemin, Saint-Lizier, qui se trouve au pied des montagnes du Couserans (Coserans en occitan), une petite province historique des Pyrénées.

Saint-Lizier (du nom d’un certain Licerius, évêque d’origine portugaise) est un souvenir vivant de la grande époque du pèlerinage de Compostelle et une étape du Chemin du Piémont pyrénéen. À ce titre ses deux cathédrales (eh oui !) et les remparts sont inscrits au Patrimoine Mondial de l'UNESCO au titre des chemins de Compostelle.

La visite du Palais des évêques n’est pas possible à cette heure matinale, et nous ne pourrons pas visiter les fresques de la seconde cathédrale, celle des hauteurs de la cité. Hélas !

Saint-Lizier : l'arrivée dans la cité médiévale et au Palais des evêques. Saint-Lizier : l'arrivée dans la cité médiévale et au Palais des evêques.

Saint-Lizier : l'arrivée dans la cité médiévale et au Palais des evêques.

Nous nous rabattons sur l’ancienne cathédrale ouverte car il doit s’y dérouler un office.  Interrogée sur les fresques de l’ancienne cathédrale, une personne sympathique ne peut nous renseigner. Encore hélas ! Saint-Lizier était invoqué contre la rage, les maladies mentales et les panaris des enfants. Allez savoir pourquoi ?

Ce qui nous attire et rempli nos yeux de beauté, c’est son magnifique cloitre. À l’intérieur, des peintres locaux sont installés pour en rechercher le sens sur leurs toiles. 

Saint-Lizier - la vieille cathédrale, fresques, saint Jacques et cloitre.
Saint-Lizier - la vieille cathédrale, fresques, saint Jacques et cloitre.
Saint-Lizier - la vieille cathédrale, fresques, saint Jacques et cloitre.
Saint-Lizier - la vieille cathédrale, fresques, saint Jacques et cloitre.
Saint-Lizier - la vieille cathédrale, fresques, saint Jacques et cloitre.
Saint-Lizier - la vieille cathédrale, fresques, saint Jacques et cloitre.

Saint-Lizier - la vieille cathédrale, fresques, saint Jacques et cloitre.

Moulis : le pont roman.

 

 

Nous reprenons notre cheminement. Je dois quitter mes compagnons qui poursuivent leur chemin, étant obligé de passer à Saint-Girons. Ensuite, je reprends le chemin de grande randonnée 78. Traversée de Moulis (un beau pont ancien roman), puis, avant d’arriver à Engomer, je retrouve Corinne et Pierre-Yves arrêtés sur un banc pour prendre leur collation. Nous décidons de nous arrêter dans ce village pour y prendre une boisson fraiche. Ce que nous ferons dans un café rempli d’une population très sympathique, très soixante-huitarde.

Arrout : marque jacquaire.
Arrout : marque jacquaire.

Passage à Alas, Arrout où nous découvrons dans la montée nos deux compagnes rencontrées au Mas d’Azil. Nous ne nous rendons pas au gite de Castillon-en-Couserans situé à près de deux kilomètres de là. Nous préférons l’accueil dans la maison d’un fermier à Audressein.

Comme nous aimerions visiter la chapelle castrale Saint-Pierre à Castillon-en-Couserans où se trouve une fresque gothique du Pendu/dépendu, la principale légende du Chemin de Compostelle (voir mon ouvrage sur les Mystères de Saint-Jacques de Compostelle), notre hôtesse (merci à son offre) nous y emmène en voiture. Nous ne verrons la chapelle que de l’extérieur puisque la personne ayant la clé est absente. Hélas, trois fois hélas! 

De retour, nous visitons l’église Notre-Dame-de-Tramesaygues inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco. Datant de 1139, ce sanctuaire était l’objet au Moyen Âge d’un grand pèlerinage. On y faisait référence à de multiples miracles accomplis au cours des siècles, qui auraient réactivé la foi des pèlerins, parmi lesquels, des grands du Royaume, exprimé par de nombreux ex-voto. Il se perpétue le 8 septembre de chaque année, consacré à la Nativité de la Vierge ;

Ce qui attire notre attention, ce sont ces magnifiques fresques ornant son porche. Découvertes sous un badigeon en 1869, elles semblent dater du XVe/XVIe siècle. Exécutées à base de chaux sur l'enduit frais et dessinées au pinceau pour souligner les traits du contour, elles présentent six grands personnages : saint Jacques le Majeur, saint Jean Baptiste et quatre anges musiciens. Des merveilles.

Andressein : les fresques de l’église Notre-Dame-de-Tramesaygues.
Andressein : les fresques de l’église Notre-Dame-de-Tramesaygues.
Andressein : les fresques de l’église Notre-Dame-de-Tramesaygues.
Andressein : les fresques de l’église Notre-Dame-de-Tramesaygues.
Andressein : les fresques de l’église Notre-Dame-de-Tramesaygues.
Andressein : les fresques de l’église Notre-Dame-de-Tramesaygues.
Andressein : les fresques de l’église Notre-Dame-de-Tramesaygues.
Andressein : les fresques de l’église Notre-Dame-de-Tramesaygues.

Andressein : les fresques de l’église Notre-Dame-de-Tramesaygues.

Le soir, nous avons droit à un magnifique repas servi pas notre hôtesse, à qui nous donnons un coup de main. Le tout, bien arrosé d’un bon rosé local.

Un peu d’humour, car cheminer ne veut pas dire tristesse. Voici la prière du rosé.

  • Notre Rosé qui est au frais,
  • Que ta bouteille soit sanctifiée,
  • Que ta volonté soit faite
  • En terrasse comme au comptoir.
  • Donne-nous aujourd’hui
  • Notre cubi quotidien,
  • Pardonne-nous nos gueules de bois
  • Comme nous pardonnons aussi
  • À ceux qui boivent du mauvais vin
  • Soumet-nous à la tentation
  • Et délivre-nous de la soif.
  • Amen ton verre.

Autant dire, une belle fraternité du Chemin.

A suivre. Bourguignon la passion.    

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article