Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

Aucun bruit autour de ma chambre, tout est calme. Je me lève vers 7h00 et prends ma douche avant de quitter les lieux. Il n’y a rien de prévu pour le petit-déjeuner. Mon premier réflexe est de retourner en centre-ville voir s’il y a un bar ouvert. J’ai de la chance, il est en train d’ouvrir. Un double café, un croissant cela ira bien pour la route. 

En fait, je ne sais pas encore qu’elle sera le but de mon étape. Il y a bien quelques chambres d’hôte et un camping, ce n’est pas pour moi et je n’ai pas de tente. Mes vieux os ne me le permettent plus. Ah ! Jeunesse qui s’éloigne.

Comme il semble n’y avoir peu de commerces en route (le premier café est à 21 km), j'ai fait hier soir quelques courses de base. Bah ! On verra bien. Je me dis toujours qu’il n’y a pas lieu de s’inquiéter. On arrive toujours à se débrouiller. Philosophie du vieux marcheur.

De Saint-Jean d'Angély à Fénioux.
De Saint-Jean d'Angély à Fénioux.
De Saint-Jean d'Angély à Fénioux.
De Saint-Jean d'Angély à Fénioux.

De Saint-Jean d'Angély à Fénioux.

Le chemin traverse paysages sont variés faits notamment de forêts peuplées d’aulnes, de frênes, de chênes verts. Malgré la chaleur en fin de matinée, ce fut une marche agréable.

Je passe au large de Mazeray pour rejoindre Fénioux et son église carolingienne datant du IXe siècle. J’ai la surprise de tomber sur les deux pèlerines rencontrées à Aulnay, venues en voiture avec le compagnon de l’une d’elle. Elles ont abandonné la tenue de marche. Ce fut un grand plaisir ayant conservé un bon souvenir de nos échanges. La façade est de style roman et sur les voussures du portail figure un sermon saintongeais (leçon de morale destinée aux croyants) et toujours les Vierges sages et folles, les Vertus terrassant les Vices déjà entraperçus à Aulnay.

Fenioux : église romane et lanterne des morts.
Fenioux : église romane et lanterne des morts.
Fenioux : église romane et lanterne des morts.
Fenioux : église romane et lanterne des morts.
Fenioux : église romane et lanterne des morts.

Fenioux : église romane et lanterne des morts.

Tout près, un curieux monument est érigé au milieu d’un ancien cimetière. Constitué d’un faisceau de onze colonnes supportant un lanternon entouré de colonnettes, il est terminé par une pyramide couverte d’imbrications et surmontée d’une croix. Accessible par une porte, c’est une véritable lanterne des Morts invitant les fidèles à se rappeler des morts et à la prière.

Passage au Douhet dont le château vendu depuis peu fut l’objet de la fréquentation d’un esprit. L’imposante demeure du XVIIe siècle suscita la curiosité des médias, médiums, amateurs de paranormal et autres chasseurs de fantômes. Il faut dire que son histoire est pour le moins étonnante.

L’ancien propriétaire raconta à un journaliste que « quelques années après notre installation, on a commencé à entendre des bruits terribles et inexpliqués. Mon père, très croyant, a fait venir le curé du village qui a fait appel à l’exorciste du diocèse de Saintes, raconte le témoin qui, à l’époque, avait 16 ans. Ce dernier a visité toutes les pièces en faisant son rituel et les bruits ont cessé. »

Il reçut un jour un appel étrange. « C’était quelqu’un d’Arcachon ou de Bordeaux qui ne connaissait pas le château. Il a dit qu’il était interpellé par les esprits de deux nobles qui avaient été assassinés lors de la Révolution française dans une des chambres. »

Arrivant sur les lieux, « Il s’est directement dirigé vers la chambre jaune. Il nous a raconté que pour fuir ces nobles avaient essayé de monter au premier étage par l’escalier. Or, de cette chambre, on ne pouvait pas. On a découvert par la suite dans celle-ci une ancienne porte murée qui donnait sur un escalier… » Étonnant, non ?

La journée étant longue, je ne vais pas voir l’ancien aqueduc romain ni la fontaine pétrifiante.

Arrivée à Foncouverte avec ses aqueducs gallo-romains construits en l’an 20 de notre ère pour amener l’eau à Saintes. Il reste sept kilomètres à parcourir. J’arrive aux environs de 17h00. J’ai encore le temps de faire quelques visites. Je choisis de dormir à l’Auberge de Jeunesse située près de l’Abbaye des Dames.

À suivre, dans la visite de Saintes. Bourguignon la Passion.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

lbghrakpmq 14/12/2019 22:49

Everton, it is on the “to do” list ???? .