Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

Lever tôt, il me reste de la route à faire pour rejoindre Blaye où j’ai l’intention de passer du temps à la citadelle de Vauban. Après le petit-déjeuner copieux de mes hôtes, je repars en suivant la route départementale qui rejoint le chemin officiel de Tours au bout de six kilomètres à Saint-Aubin-de-Blaye. Il fait déjà chaud, et je m’arrête pour y boire un café allongé.

Cinq kilomètres plus loin, je rejoins Étauliers. À partir de là, je vais suivre la voie verte qui rejoint Blaye, construite à l'emplacement d'une ancienne voie ferrée. C’est un beau parcours peu fréquenté, avec peu d’arbres de près de quatorze kilomètres à travers les vignes tout en longeant de nombreux petits villages.

Il est 14h00 lorsque j’arrive à Blaye. L’avant-dernier ferry étant à 18h00, je profite du temps laissé pour manger un morceau et revisiter la citadelle de Vauban (voir article suivant).    

À l’heure voulue, je prends le Sébastien-Vauban, un ferry d'une capacité de trois cents passagers et de quarante voitures. Un moment de repos, la traversée est rapide, un tarif canon : 2,80 euros.

Il faut me rendre à Lamarque où je suis reçu dans un accueil familial par Carmen et Christian Sanchez, des anciens marins pêcheurs sur l'Estuaire de la Gironde. Christian nous raconte être passé sur plusieurs chaines de télévision notamment Thalassa et C'est pas sorcier. Malgré leur âge, ils demeurent passionnés par leur ancien métier. Un pèlerin est déjà arrivé ayant pris le bac précédent. Cela fait plaisir de le rencontrer, nous ferons route ensemble jusqu’à Bordeaux. D’ailleurs, nous prenons date pour nous rejoindre dans les Landes. Ma santé ne pourra pas me le permettre. C’est la vie...

Traversée de l'estuaire dela Gironde à bord du ferry Sebastien Vauban. Traversée de l'estuaire dela Gironde à bord du ferry Sebastien Vauban.

Traversée de l'estuaire dela Gironde à bord du ferry Sebastien Vauban.

Chez Carmen et Christian, après les bières d’accueil traditionnelles, nous dégustons des petites crevettes spécifiques du lieu. Le diner est simple, mais conséquent. Ce qui prime pour eux, c’est la convivialité. Je vous les recommande si vous passez par là.

Christian nous propose demain matin de nous avancer vers le château de Margaux parce que, dit-il, le chemin jusque-là n’est pas très agréable. Il y a quelques années, il aurait pu nous servir de guide au château, mais les gens changent… Nous acceptons sa proposition pour demain. Cela nous fera arriver le soir à Bordeaux.

À suivre, dans la visite de la citadelle de Vauban. Bourguignon la Passion.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article