Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

Pour mon cheminement de printemps, sachant que j'attends avec impatience des résultats médicaux, me voici prêt à entreprendre ce chemin alsacien qui doit me mener de Strasbourg à Dijon dans un premier temps, et si l'académie le permet,  vers Saint-Jacques pour mon 9e cheminement.

En vieux jacquet, je me suis renseigné sur ce parcours pour en vivre la substantielle moelle. Gilbert Mosser, de l'Association des Amis de Saint-Jacques en Alsace, a écrit un historique dont je vous livre quelques extraits. Il est joint en PDF en annexe pour vous qui voulaient en savoir un peu plus sur le chemin alsacien nous menant progressivement vers Compostelle. Merci à Gilbert pour son excellent travail, et merci à l’Association

 

« Le pèlerin, cet étranger qui se rend à Saint-Jacques doit être hébergé avec charité et égards », c’est le message que délivre un des vitraux de la cathédrale de Strasbourg.

Très tôt, l’Alsace, terre de saints, compte de nombreux centres de pèlerinage situés sur le chemin dont : Strasbourg, Mont Sainte-Odile, Les Trois-Épis, Thann…

Parmi les tout premiers pèlerins de Compostelle, il faut citer saint Morand (aux alentours de 1071-1075), Frédéric, Oton et Conrad de la famille des Hohenstaufen, à qui l’on doit vraisemblablement la fondation du prieuré de Sainte Foy à Sélestat (vers 1093).

Une première chapelle Saint-Jacques à Strasbourg, détruite lors de la Réforme, fut consacrée le 13 décembre 1189. Une seconde mentionnée en 1351 (Vieux Marché aux Vins).

Le Strasbourgeois Henri Blankhart de Lofen, qui avait fait le vœu de se rendre en pèlerinage pour expier un crime, en obtint la dispense compte tenu de l’insécurité régnant dans la péninsule ibérique. Il instaura en 1372 une messe perpétuelle à saint Jacques.

La plus ancienne confrérie strasbourgeoise date de 1365 dans l’église des Dominicains.

Le 16 juillet 1370 est mentionné un don à saint Jacques. Seuls les confrères ayant effectué le

Pèlerinage à Compostelle avaient le droit de vote lors de l’élection du confrère supérieur.

Le premier hôpital à Strasbourg est cité en 1105 !

Le premier témoignage écrit d’un souvenir de jacquet fut celui de Pierre Vilfung. Sa veuve, Catherine, fit don de ce souvenir (en argent) à la cathédrale de Strasbourg en 1409…

La suite dans le document ci-dessous.

Historique du Chemin de Compostelle en Alsace par Gilbert Mosser.

Cela promet une belle introspection en ce mois d’avril 2019.

À mon arrivée à Strasbourg, j’ai reçu le guide de l’Association des Amis de Saint-Jacques en Alsace des mains de sa présidente, Evelyne Studer. Ne pouvant entrer dans la cathédrale à cause de mon sac (plan vigipirate oblige), Evelyne le garda le temps d’aller faire tamponner ma crédential.

Puis, elle me montra la coquille de départ hélas bien cachée. Heureusement qu’Evelyne me l’a montré, je ne l’aurai certainement pas trouvée.

Nuit à l’Auberge de Jeunesse du Jardin des deux Rives.

A suivre

Alain, dit Bourguignon la Passion.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article