Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

Chaque soir, la procession mariale aux flambeaux débute à 21h00 de la Grotte des Apparitions pour se terminer sur l’esplanade de la basilique Notre-Dame du Rosaire. Je ne l’avais pas vécu à Lourdes mais à Fatima (Portugal). C’est une cérémonie très suivie à la fois par les personnes handicapés par nation, les hospitaliers et les touristes. Il y avait peut-être quelques jacquets.

Durant une heure, c’est un moment très populaire regroupant plusieurs milliers de personnes. C’est le temps fort de chaque journée, un temps de partage réunissant toutes les nations, peuples et langues, de toutes confessions, croyants et non-croyants.

Elle existe depuis 1872, en réponse à l’invitation de Marie, adressée à Bernadette le mardi 2 mars 1858, jour de la 13e Apparition : « Qu’on vienne ici en procession et qu’on construise une chapelle ».

Réalisée par le sancuaire de Lourdes, ma vidéo étant inexploitable.

Après le passage des personnes malades sur leur fauteuil, la procession commence avec une statue de la Vierge portée par les pèlerins. Suivent ensuite les participants portants flambeaux qui marchent en groupes constitués derrière la bannière de leur pèlerinage. À la fin de la célébration, prêtres et évêques donnent la bénédiction. Hélas, ma vidéo enregistrée est de mauvaise qualité. C’est pour cela que j’ai choisi l’une réalisée par le Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes le même jour.

Ensuite, je me suis rendu à la Grotte, faisant la queue pour me rapprocher le plus de l’endroit de l’apparition. J’ai pu poser mes mains sur la roche où s’écoule la source.

 

Pour ramener un souvenir à ma Belle, j’ai ensuite pris de l’eau que j’ai ramenée dans mon sac à la maison. Pour Pauline, ma compagne depuis 50 ans, et mamie Clémence, sa maman, fêtant ses 96 ans. Tout est symbole…

À suivre. Alain, dit Bourguignon la Passion.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article