Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

Pour ce parcours, j’ai décidé de suivre en partie le tracé préconisé par le guide Lepère.  À la sortie de Bagnères, je suis passé par Labassère par une petite route montante plutôt que de suivre la D26, un peu trop encombrée à mon goût par les automobiles. Les paysages sont grandioses. De grandes montées sous une forte chaleur vont m’amener à Ourdis-Cotdoussan, un endroit non visité lors de mon dernier passage.  

Des paysages de grande beauté, des montées raides en plein soleil. La libertè...
Des paysages de grande beauté, des montées raides en plein soleil. La libertè...
Des paysages de grande beauté, des montées raides en plein soleil. La libertè...

Des paysages de grande beauté, des montées raides en plein soleil. La libertè...

C’est un petit village caché au fond d’une vallée qui possède un joyau inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco, l’église Saint-Jacques. Pour la visiter, je me suis rendu au bistrot où j’ai pu récupérer la clé. L’édifice fut tout d'abord une chapelle seigneuriale, celle du château et résidence des comtes du Lavedan dont il ne reste que peu de traces. Après le tremblement de terre de 1660, elle a été totalement reconstruite au XVIIe siècle. Elle fut entièrement réhabilitée entre 1997 et 2002. Son retable représentant le martyr du village fut reconstitué. Pas de présence d’une statue de Jacques mais de saint Roch. Il est vrai que souvent, il y a un mélange entre les deux.

9a – Bagnères-de-Bigorre, Ourdis-Cotdoussan, Juncallas, Lourdes – 27 km (260 km)
9a – Bagnères-de-Bigorre, Ourdis-Cotdoussan, Juncallas, Lourdes – 27 km (260 km)
9a – Bagnères-de-Bigorre, Ourdis-Cotdoussan, Juncallas, Lourdes – 27 km (260 km)
9a – Bagnères-de-Bigorre, Ourdis-Cotdoussan, Juncallas, Lourdes – 27 km (260 km)

C’est maintenant la descente vers Lourdes qu’on entr’aperçoit au loin. Je me rends au centre d'information jacquaire « à la croisée des chemins » dont le but est d'accueillir, d'informer et de faciliter le séjour des pèlerins du chemin, qui ont souvent d’autres besoins que les pèlerins venant à la cité mariale. Je vais loger à l’Auberge, située en pleine ville, qui est ouvert depuis le mois de juin de cette année. Accueil sympathique de Fabrice et de sa compagne, par ailleurs hospitalière à Lourdes.

Le soir, je participe à la procession mariale (article suivant).  

À suivre. Alain, dit Bourguignon la Passion.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article