Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alain Lequien

Ce dimanche, petite balade de 17 km non loin de Montbard. Le temps est magnifique, et j’ai choisi de faire ce jour un chemin aisé. Je prends la route de Troyes ce qui me fait passer par le Val Suzon et Saint-Seine-l’Abbaye qui baigne dans ce vallon, comme dans un écrin. Après une heure de route, c’est l’arrivée dans l’Auxois. Je fais un détour par les Forges de Buffon, du nom du célèbre biologiste, physicien, naturaliste, écrivain… Dans l’esprit du siècle des Lumières, il participa à la rédaction de l’Encyclopédie. J'ai déjà visité ces forges, il y a quelques années, mais aujourd'hui, le site n'ouvre qu'à 14h30. Pas le temps d'attendre. 

Je débute la balade à partir du village éponyme. Après avoir franchi le canal de Bourgogne, puis l’Armançon, j'entame mon cheminement au milieu des cultures. Le soleil brille de tous ses éclats.

Dans la plaine, passe le TGV. Trop tard pour le prendre en photo. Par un chemin forestier, j'entame l'entrée dans le bois de Crepey. Aucune rencontre. Tout le monde doit faire sa sieste... Au bout du bois, la combe Morveau.

Sortie pour retrouver la plaine. Je rencontre enfin deux cyclistes, puis une voiture. J'arrive au village de Quincerot où je découvre une maison intéressante, certainement une ancienne châtellenie . Dans le calme du village, on n'entend que le bruit d'une scie coupant du bois. De nouveau, passage dans la forêt domaniale de Chaumour par un chemin de grande beauté, dont une partie est assez raide.  

Avant d'arriver à Saint-Rémy, je croise un paysan en train d'arroser son champ avec son tracteur. Il me fait un grand bonjour. Sympa !

Puis, c'est la descente vers le village  où, de loin, j'aperçois un match de football en train de se dérouler sur le petit stade municipal. Cela crie un peu, c'est normal. Entrant dans le village, je découvre le clocher de l'église au milieu de la végétation.

C'est maintenant l'arrivée prés du canal de Bourgogne. Deux kilomètres à parcourir sur le chemin de halage. Quelques marcheurs et cyclistes. En passant, une belle écluse que le plaisancier doit manoeuvrer lors de son passage.

Retour au village de Buffon. Reprenant la voiture pour retourner à Dijon, je ne peux m'empêcher d'aller à l'abbaye de Fontenay, un lieu où je trouve une grande sérénité. Autrefois, j'y ai accompagné un groupe d'amis.

Si peu de rencontre, si peu de mystères ou d'insolite, une balade sympathique pour se maintenir avant de reprendre le cheminement de Compostelle.

A suivre...


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article