Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

1wstappolinaire.jpgIl a fallu me lever tôt car Dominique doit se rendre sur Embrun pour travailler. Solide petit déjeuner et lorsque j’ai voulu lui laisser une participation, Dominique a refusé arguant qu’il eut un grand plaisir à m’accueillir. Quand je vous dis que beaucoup de personnes sont généreuses, il faut simplement s’ouvrir aux autres. webanceglisesavines

Au moment de partir, je n’arrive pas à mettre la main sur mon bâton de marche, mon célèbre bourdon portant mes couleurs blanche et rouge. A l’évidence, je l’ai oublié hier soir au magasin où j’ai fait mes courses. Pas question de redescendre à Savines, et de refaire les 8 km de montée. Ce serait trop handicapant 2wChorgesdela-montagne.jpgpour être à Gap ce soir. Je propose à Dominique de le récupérer et de le garder en souvenir. Etait-ce un signe pour ce qui allait arriver par la suite ? 

Le temps est beau et frais, et je parcours rapidement le chemin vers Prunières. En passant, je pense à l’ancien village de Savines disparu lors de l’inondation par 3wBatielaneune.jpgles eaux de cette grande retenue, et dont l’ancienne église se retrouve seule sur une petite ile. La vue du lac est proprement géniale et se trouve souvent en toile de fond depuis ces derniers jours. Après Prunières, la descente vers 4wtourbatievieille.jpgChorges ne semblait pas très difficile, mais je n’ai jamais trouvé l’embranchement. Un paysan du coin en 4x4 ne sait pas où il se trouve et se propose de m’emmener à un chemin balisé qu’il connait. Hélas, je m’apercevrais qu’il m’a fait faire un grand détour par un GRP (chemin de grande randonnée de pays). Plus d’une heure de perdue, mais, que peut-on y faire ? 9benoiterencurel.jpg

Bel accueil à l’office de tourisme qui m’offre une bouteille d’eau. Je décide de faire l’impasse sur Notre-Dame-de-Laus qui se trouve sur le trajet officiel, et qui fait faire un grand détour sur le chemin vers Gap. Il se trouve que je connais bien ce lieu où vécut Benoite Rencurel et à qui la Vierge serait apparue à partir de 1664. Déclarée bienheureuse, son procès de canonisation est en cours au Vatica5wchapeaunapoleon.jpgn grâce à Mgr di Falco. Je conte cette saga dans mon futur livre sur les Hautes-Alpes.   

Je prends la direction de La Bâtie-Neuve par les Cesaris pour éviter la route nationale. Mon projet est de rejoindre La Bâtie-Vieille que je n’avais pas visité. Le chemin vers la Bâtie-Neuve est finalement assez facile avec le parcours proposé par l’OT de Chorges. Lorsque j’arrive dans la cité, j’en profite pour manger un peu. Non loin de là, sur le rond-point, un dolmen. Non pas un vrai, mais un reconstitué car l’original existant sur la commune n’est pas accessible au public. 6wovnienvue.jpg

C’est maintenant la montée sous un grand soleil vers La Bâtie-Vieille dont j’espère découvrir quelques perles. Je souffre, il fait très chaud et je n’ai plus ce fameux bâton qui m’aide aussi bien dans les montées que dans les descentes. Je vais laisser passer quelques étapes avant d’en acquérir un nouveau, au gré du cheminement. En cours de route, cette fameuse montagne surnommée le chapeau Napoléon à la suite du passage de l’Empereur revenant de l’Ile d’Elbe. Et puis, cette étrange lueur qui brille au loin au milieu de la 7wcathedralegap.jpgmontagne. Un ovni ? (je souris, bien sûr). A La Bâtie, je suis un peu déçu par rapport à mes attentes ! C’est comme cela.

8winterieurcathegap.jpgDirection Rambaud pour rejoindre la Domitia. La descente vers Gap me parait très longue toujours sous le soleil. A deux kilomètres de Gap, un camion d’artisan me propose ce dernier tronçon. J’accepte qu’il me mène à la cathédrale. Cet homme me dit que sa femme est en train de faire le Chemin dans les Pyrénées. Comme quoi, la chaine d’union est bien présente.

Je visite la cathédrale avant de faire mes soins. Je dors à l’Auberge de Jeunesse qui est quasiment vide (c’est en même temps un foyer de jeunes travailleurs). Le soir, je suis seul à manger un repas froid. C’est loin de l’organisation des autres chemins connus. Coucher tôt.       

A bientôt... Alain Marc Lequien dit Bourguignon la Passion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article