Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Alain Lequien

   Le départ sur le Chemin étant prévu dans un mois, il faut accélérer ma préparation si je veux tenir le choc. Ce samedi, par temps ensoleillé, je suis allé effectuer un parcours plat. J'ai choisi pour cela le circuit touristique de la voie romaine située près de Fontaine-Française, à 40 km au nord de Dijon. Cette cité de 800 habitants est célèbre par le passage d'Henri IV dont j'ai raconté quelques frasques - la naissance d'un fils illégitime ? - dans l’un de mes ouvrages[1].

   Tout commence à Fontenelle (se trouvant sur un chemin de Compostelle rejoignant Vézelay).

   Après un passage en forêt (il manque quelques marques jaunes, me semble-t-il), j’ai rejoint l'ancienne voie romaine. De nos jours, c’est un chemin bien ordinaire avec des passages boueux. J'aurais aimé y trouver quelques traces romaines comme des bornes... Que nenni !

   Passage en ville par Fontaine-Française et son célèbre château, et découverte de cette statue d’un éphèbe avec sa canne datant de 1861 au Pont vert. Un mystère à creuser[2].

   Je continue avec la découverte d’une chapelle qui m'apparaît belle tant elle est d'une simplicité biblique. Retour sur les chemins et découverte des ruines d'une ancienne Forge située près d'une rivière. Je pars à la recherche de la tombe du Père Lerat. Non indiquée par un quelconque fléchage, il me faudra du temps et un détour pour la trouver.

   Finalement, je traverse un champ pour y accéder. Dite Lerat-Faure, la tombe de cet ancien éleveur de moutons est située en plein champ. Le personnage semble scruter l'horizon en regardant vers Fontenelle. Voilà une balade d'une quinzaine de kilomètres parcourue en moins de trois heures trente en prenant le temps de prendre des photos. A fond la forme... 

   Demain, nouveau parcours pour voir si je supporte bien une marche de deux jours consécutifs.  

   À suivre… Alain, Bourguignon la Passion.

 

[1] Alain Lequien, les mystères de la Côte d’Or, éditions de Borée.

[2] Il s’agit en fait de la statue de Cérès (déesse de l’agriculture, des moissons et de la fécondité dans la mythologie romaine). Elle figurait sur la place du bourg, aujourd’hui place Henri-IV. En 1981, la statue d’Henri IV l’a remplacé. Cette statue est maintenant située à proximité du Pont Vert. Je vais y repasser avec Yohan.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Adrien 29/03/2012 21:25


Un peu d'histoire : pour les ruines de l'ancienne forge c'était au par avant un ancien haut fourneau qui fonctionnait avec l'Etang Pagosse (du chateau), et pour la chappelle elle a été construite
après la découverte d'un statue de la vierge qui est maintenant exposé dans cette chappelle (Elle a été retrouvée juste a cet endroit). 


Bonne fin de pèlerinage :)