Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

Vilanova - Montée dans la barque.
Vilanova - Montée dans la barque.

J’ai donc choisi de rejoindre Pontecesures par bateau en traversant l’estuaire d’Aroussa et en suivant la rivière Ulla. Cette translation maritime d’une heure est effectuée pour rappeler le voyage effectué par le corps de Saint-Jacques jusqu’à Padron sur une barque de pierres. Celle-ci serait passée par l’estuaire d’Arousa, aurait remonté le rio Ulla pour atteindre Iria Flavia dénommée de nos jours Padron.

La traversée de la baie d'Arousa.La traversée de la baie d'Arousa.

La traversée de la baie d'Arousa.

Au loin, le bateau des ensachages.
Au loin, le bateau des ensachages.

Le lever se fait vers huit heures car le premier départ vers Pontecesures est prévu à dix heures. Nous déjeunons quasiment tous ensemble car même de forts liens ne se sont pas créés, nous effectuons un trajet peu connu, peu fréquenté puisqu’il n’a été reconnu qu’en 2013. Il a fallu patienter jusqu'à 11h30 car je fais partie de la seconde fournée. D’ailleurs, la marée étant favorable, notre départ est avancé d’une demi-heure.

Baie Arousa : Bateau ensachage moulkes.
Baie Arousa : Bateau ensachage moulkes.

Tout se passe bien. Notre pilote mène le bateau motorisé avec dextérité. Par la vitesse, le bateau tape fortement sur l’eau. J’avoue que je ne suis pas à l’aise, et même un peu crispé. Toujours cette peur de l’eau. Notre pilote se montre très disert sur l’histoire de Jacques et fit deux haltes au cours de cette vingtaine de kilomètres. Il nous fit découvrir les calvaires nombreux dont, je l’avoue, je n’ai pas compris l’histoire.

La première eut lieu sur un bateau chargé de l’ensachage des moules élevées dans la baie sur de grands supports de fer. C’est impressionnant et instructif.

Sur le bateau d'ensachage des moules et l'entrée au rio Ulla.
Sur le bateau d'ensachage des moules et l'entrée au rio Ulla.
Sur le bateau d'ensachage des moules et l'entrée au rio Ulla.
Sur le bateau d'ensachage des moules et l'entrée au rio Ulla.
Sur le bateau d'ensachage des moules et l'entrée au rio Ulla.
Sur le bateau d'ensachage des moules et l'entrée au rio Ulla.

Sur le bateau d'ensachage des moules et l'entrée au rio Ulla.

Reproduction bateau viking.
Reproduction bateau viking.

Après la traversée de la baie, nous arrivons près de la reproduction d’un bateau viking. Cette reproduction fut réalisée car la cité de Catoira se trouvant sur le bord de la rivière fut l’objet de nombreuses invasions barbares. Pour les commémorer, une fête se déroule annuellement : le Desembarco Vikingo, le débarquement viking. On peut encore apercevoir les ruines des Torres (tours) de Oeste qui furent construites pour surveiller les accès par le fleuve Ulla. Les Nordiques dénommèrent alors la ville d’Apôtre sous le nom de Jacobsland.

Etape 102a (2015) – Variante spirituelle : translation vers Pontecesures
Etape 102a (2015) – Variante spirituelle : translation vers Pontecesures Etape 102a (2015) – Variante spirituelle : translation vers Pontecesures
Les six voyageurs.
Les six voyageurs.

La fête est pour en garder le souvenir. Elles se déroulent tous les premiers dimanches d’août. Les invasions sont mises en scène : les drakkars vikings accostant sur les rives, le cri (aturuxos) des grands nordiques cornus et roux levant leurs épées, les Chrétiens ne pouvant pas résister aux escarmouches, la fumée des combats. Tout finit par un banquet confraternel réunissant tous les combattants et les spectateurs. C’est l’essence même de la fête, avec les acteurs et les spectateurs, mélangés aux gaiteiros (les joueurs de cornemuses galiciennes).

L’appontage s’effectue à Pontecesures. Nous continuons pour rejoindre Padron, situé à deux kilomètres de là.

L'arrivée à Pontecesures. Alain et le pilote. L'arrivée à Pontecesures. Alain et le pilote.
L'arrivée à Pontecesures. Alain et le pilote.

L'arrivée à Pontecesures. Alain et le pilote.

A suivre. Alain dit Bourguignon la Passion.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article