Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Alain Lequien dit Bourguignon La Passion

Comme nous l'avons convenu pour cette longue étape,  nous nous levons tous de bonne heure. Cela a d'autant été facilité lorsque notre hospitaleros à ouvert avec un certain bruit la grille de l'albergue. J'ai tenté hier soir de lier la conversation  avec lui notamment parce que j'ai été moi - même hospitalier au Puy-en-Velay l'an dernier.  Un échange entre personnes ayant servi les pèlerins. En vain.

A Castilblanco.
A Castilblanco.

A Castilblanco.

A sept heures sonnantes tout le monde était dehors. L'Espagnol avait déjà pris la route, Ann attendait son taxi, Rodolfo était parti prendre son desayuno au bistrot du coin.  Quant à moi, j'ai pris un thé avec des céréales. La première partie du parcours, plus de 16 km, s'effectue sur le bord d'une route au trafic limité. Rien de spécial à dire.  Il faut marcher simplement.  C'est une série de montées et de descentes sans grand intérêt.  

Dans le parc de la Sierra norte.
Dans le parc de la Sierra norte.

Dans le parc de la Sierra norte.

Au bout de huit kilomètres, des travaux : les autorités ont la bonne idée un peu tardive pour nous de nettoyer un passage pour les marcheurs afin  de leur éviter le macadam. Un peu plus tard je suis rattrapé par Rodolfo. Je le laisse partir.  Il est plus en forme que moi. Puis lorsque je.veux m'arrêter près de l'entrée d'une propriété où il y a un bel arbre pour manger mon orange du matin, je croise l'Espagnol qui en repart.  Je ne les verrai qu'à l'arrivée.     
Enfin allais - je dire, c'est l'entrée du parc et un chemin interdit aux véhicules à moteur.  Enfin presque puisque je verrais à trois reprises les 4x4 des gardes du parc passer. Il me reste 13 km à effectuer. La chaleur devient forte alors qu'il n'est que onze heures passées. Et j'essaie de passer le plus possible là où se trouvent l'ombre d'un arbre.  Le fameux " passe à l'ombre " d'un certain film.
Église de Almaden de la Plata avec son nid de cigogneson.  Il en est de même sur l'ancienne tour musulmane  (photo ratée).

Église de Almaden de la Plata avec son nid de cigogneson. Il en est de même sur l'ancienne tour musulmane (photo ratée).

Je vais trenailler dans ces montées et descentes. Tant et si bien que j'ai l'impression de parcourir plus que la distance prévue.  La dernière montée me sembe si impressionnante que je pose mon sac au pied d'un arbre,  que je m'allonge et que je m'endord comme un vrai bébé. Je vois les moqueurs,  oui un gros bébé. C'est le bruit fait par deux cyclistes obligés de mettre pied à terre qui me réveille. 
J'ai droit à un " Buen Camino " sonore. Il faut repartir.  En fait, elle n'était pas si rude que cela cette côte. J'arrive au village et dès l'entrée je suis interpellé par un homme qui me dit que mes amis sont là.  En effet,  c'est dans ce gîte privé qu'ils ont pris couvert ce soir. Je les remercie de m'avoir retenu une place. Le soir, tous les quatre,  nous irons quoi faire ? Et bien oui, vous avez la bonne réponse. ..
Tableau de chasse peint sur un mur.

Tableau de chasse peint sur un mur.

La discussion tourne en partie sur l'étape suivante. Mes compagnons de route veulent parcourir les deux étapes programmées sur leur bouquin en une seule, soit 35 km. Différence de conception, ce n'est pas mon cas, j'ai un long parcours a assurer. Je préfère aller à mon rythme de sénateur.  
Voilà  une journée de plus sur le Camino de la Plata.         
À suivre. Alain dit Bourguignon la Passion. 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

AmiGilbertAhuy 29/05/2016 17:13

Quel plaisir de revoir tous ces endroits 10 années plus tard... la traversée du Parc est vraiment superbe ! Le jour où je suis passé là, il faisait une chaleur d'enfer !
Gilbert